Translate

mercredi 15 octobre 2014

Les Nations-Unies avisent qu`il nous reste 60 jours pour enrayer la propagation d`Ébola.

 

L`annonce est directe et prévient le monde. En accord avec l`OMS, les Nations-Unies disent que nous avons été avertit qu`Ébola “ coure plus vite que nous et gagne la course,” avec plus de 9,000 cas et 4,447 décès dans plusieurs pays et que 70% des gens infectés n`ont pas les soins adéquats et ne sont pas dans des centres de traitements et que 70% des enterrements sont effectués sans les indications nécessaires. Alors pour les prochains 60  jours,  “Nous sommes en face d`une situation sans précédents pour laquelle nous n`avons aucun PLAN.”

Si la communauté globale, l`OMS , le CDC et les multiples pays impliqués dans cette bataille depuis décembre 2013 n`ont pas su se préparer convenablement durant les 10 derniers mois, qu`est-ce qui fait penser qu`ils pourront faire quelque chose d`efficace en seulement 60 jours?

Bonne réflection!

Source: AllNewsPipeline

Traduction Benoit Godin

 

Je crois fermement qu`après cette période, les nouveaux cas vont augmenter à une vitesse vertigineuse. La panique sera indescriptible et avec les chifffres que l`on nous annonce pour le début de 2016, soit 3,4 milliards de morts, il y a de quoi à commencer à y penser sérieusement.

 

Bien que nos chers responsables continuent de dire que le virus est seulement par contact, pourquoi des gens deviennent infectées sans aucun contact direct ou proche des malades? Que se passe-t-il avec les gouttelettes suspendues dans l`air et qui contiendraient possiblement le virus? Pourquoi gardent-ils leurs ` têtes dans le sable ` et que nous devrions les suivrent aveuglément?

 

S`ils passent à côté pour ne pas faire paniquer le monde, allo, nous sommes à l`ère de l`Internet, des réseaux sociaux et du web, nous sommes informés et connaissons plus qu`autrefois, alors fini le temps de nous faire passer pour des moutons et dites la vérité. Vous désirez stopper la propagation, mais vous nous laissez continuer de côtoyer des gens possiblement infectés. Oui, le fait de mentionner que le virus serait peut-être aérien changerait la note, un vent de panique au début, mais les gens sauraient à quoi s`attendre et éviteraient possiblement les endroits bondés pour éviter de tomber malade par accident. - Benoit Godin

 

P.S. commencez à vous préparer si ce n`est pas encore fait, nourriture, premiers soins, articles divers pour une isolation à long terme, etc.